Un des enjeux environnementaux du Crédit Agricole Provence Côte d’Azur est de gérer le bilan GES en toute autonomie en interne et réduire ainsi les coûts .
Ainsi le crédit Agricole Provence Côte d’Azur souhaite non seulement réaliser son bilan GES en interne chaque année mais également être capable d’effectuer différentes simulations afin d’identifier aisément les leviers de progression et d’optimisation en matière de CO2. L’objectif est de fixer des objectifs de progression et réduire à terme les émissions de GES et donc l’ impact carbone de la Caisse Régionale dans le cadre d’une politique RSE (responsabilité Sociétale de l’entreprise) globale.

Indispensable: une plateforme logicielle pour réaliser le bilan GES en interne et en toute autonomie”

Afin de faciliter et optimiser sa démarche, le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur a choisi la solution IZYPEO® CEMS . Il s’agit d’une plateforme logicielle dédiée au pilotage de l’indicateur Carbone pour assister les équipes.

Cet outil logiciel permet de simplifier la saisie des données collectées et leur consolidation. Il permet également de générer automatiquement le bilan GES selon les règles de l’art. En effet, la plateforme intègre les facteurs d’émission carbone fournis par l’ADEME, offre de calculer automatiquement le Bilan GES  et le reporting associé. Enfin, cet outil permet de réaliser des prédictions et assister l’élaboration de plans d’actions de réductions des émissions.

Jean-Pierre Icart, Responsable Facturation/Gestion Fournisseurs au Crédit Agricole Provence Côte d’Azur, témoigne:

«  Grâce au logiciel IZYPEO®, nous générons le bilan carbone en interne. Non seulement nous avons simplifié la saisie des données et automatisé la génération du rapport, mais nous pouvons à présent faire de la prospective et établir des plans d’actions concrets. Nous avons ainsi identifié des points sur lesquels agir pour faire baisser significativement nos émissions de GES. »

Pour lire le retour d’expérience du crédit Agricole, veuillez vous rendre sur Bilan carbone et impact environnemental du Crédit agricole PCA